Communicate your buildings performances S'abonnner à la newsletter
 
 

Participants


Conseil régional du Centre-Val de Loire
France - 2 449 000 habitants



Présentation de l'organisation :

Le Centre-Val de Loire est une région française, qui regroupe six départements : le Cher (18), l'Eure-et-Loir (28), l'Indre (36), l'Indre-et-Loire (37), le Loir-et-Cher (41) et le Loiret (45).

Historiquement, la région Centre-Val de Loire regroupe trois provinces : l'Orléanais ( Loiret, Eure-et-Loir, Loir-et-Cher), le Berry (Cher et Indre) et la Touraine (Indre-et-Loire). Elles sont entrées très tôt dans le royaume de France, à la formation duquel elles contribuèrent très largement : les châteaux de la Loire - de Gien à Chinon, en passant par Chambord, Blois, Chenonceaux, Azay-le-Rideau ... témoignent, en effet, d'un héritage commun. Il faut noter également, l'étonnante abondance des célébrités littéraires (Balzac, Descartes, François Rabelais, Ronsard, George Sand, Charles Péguy, Marcel Proust, Jules Romains, Anatole France, Max Jacob, Maurice Genevoix ... ).

La région Centre-Val de Loire est la 1re région céréalière en Europe et la 5e région industrielle française.

La région Centre-Val de Loire ( Jardin de la France)

La région Centre-Val de Loire est une grande région forestière près d’un million d’hectares est couvert par les forêts et les autres boisements. Les forêts sont en très grande majorité privées (85%). La juxtaposition de milieux fermés et ouverts favorise une grande diversité biologique.

De plus, la région Centre-Val de Loire accueille plus de 5 % des zones humides connues sur le territoire national (concentrées surtout en Brenne avec ses 1 300 étangs et en Sologne avec ses 3 000 étangs). Ces zones humides recèlent une grande diversité d’insectes et constituent une ressource importante pour les nombreuses espèces des 5 classes de vertébrés. Au cours des dix dernières années, plus de 10 % des zones de marais ou de tourbières ont néanmoins disparu. Les aménagements fluviaux perturbent la dynamique fluviale avec à terme une disparition des zones humides et des vallées alluviales. Les zones d’extraction de granulats ont augmenté par exemple de 30% en 10 ans (16% au niveau national). Cette disparition entraîne la réduction de la biodiversité de la région. Les peuplements piscicoles reflètent la dégradation du milieu aquatique et restent majoritairement (61 %) perturbés ou dégradés.

La principale production d’énergie en région Centre est d’origine nucléaire et ne sert pas exclusivement le niveau régional. Quatre centrales produisent la quasi-totalité de l’énergie produite en Région. Celles-ci produisent 15% de l’énergie nucléaire française. La proximité de la région parisienne, forte consommatrice d’électricité a justifié l’implantation de ces centrales. Pour le transport d’énergie, un réseau dense de lignes électriques de hautes et très hautes tensions est présent sur tout le territoire régional. (4382 km au 1er janvier 2002) Il y a trois barrages hydrauliques sur l’Indre. La consommation régionale atteint 4% de la consommation d’énergie nationale ce qui reste proportionnel à la population. La tendance globale est à l’augmentation de la consommation liée entre autre à l’évolution des comportements individuels. Les sources utilisées majoritairement sont les produits pétroliers, le gaz naturel et l’électricité nucléaire. La consommation de gaz naturel et d’énergie nucléaire a presque doublé en 16 ans (pour la période 1982/1998)

Le potentiel d’énergies renouvelables disponibles a été estimé à plus de 900 ktep/an. (Tonnes équivalent pétrole) sachant que la consommation totale est évaluée à 6 millions de Tep. Le bois est le premier gisement d’énergie renouvelable en région Centre-Val de Loire. Le taux de boisement atteint 22% et a connu un accroissement de 40% en un siècle. La région compte dans ce sens 650 entreprises d’exploitation ou de scierie. L’usage de la paille peut également être associé à la filière bois. La région Centre-Val de Loire est la première productrice d'énergie issu de l'éolien. La région est la première productrice de Colza, elle produit également du diester (additif du gazole à hauteur de 5%) et de l’éthanol (à partir de blé ou de betterave) permettant la création de biocarburants.

En 2006, la région Centre-Val de Loire est la première région en terme de production d'électricité éolienne avec une capacité de près de 244 Mégawatt. L'Eure-et-Loir représente près de 67 % de ce total avec 77 éoliennes installées[1].





Initiatives de l'organisation pour la performance énergétique de ses bâtiments :

La Région Centre-Val de Loire s’est engagé dans une mesure phare visant à constituer un pôle d’excellence européen en matière d’efficacité énergétique, dont un des axes est « l’énergie au quotidien » avec les actions de maîtrise des consommations et de développement des énergies renouvelables.

L’action « directe » de la Région, en qualité de maître d’ouvrage pour les lycées, trouve toute sa place dans cette politique pour laquelle elle veut montrer l’exemple et ainsi asseoir sa crédibilité.

Pour bien gérer, il faut bien connaître. Et l’énergie ne fait pas exception à la règle. Il était donc nécessaire de découvrir ou redécouvrir cet aspect du patrimoine du parc des 106 lycées publics de la région Centre, qui représente une Surface Hors Oeuvre Nette (SHON) d’environ 2 millions de m², à laquelle il faut ajouter les surfaces d’environ 130 bâtiments démontables, qui sont utilisés pendant des phases travaux, ou en tant que locaux provisoires.

Une enquête de terrain a donc été menée par un agent de la Direction des Lycées, à raison de 2 à 3 lycées par jour. Des gestionnaires, parfois des proviseurs, mais aussi des agents chargés de l’entretien technique ont été rencontrés. Ils ont pu ainsi apporter leur connaissance fine de la gestion de l’énergie au quotidien et la mémoire technique des sites a du être mobilisée. Leur précieuse collaboration (qu’ils en soient ici remerciés) et les bonnes habitudes de travail Région - Lycées ont permis d’obtenir un taux de réponse proche de 100 % et de reconstituer un historique des consommations pour les années 2002 à 2004.

Parallèlement, la Direction des lycées s'est dotée de méthodes de travail pour sa fonction de maîtrise d'ouvrage. Un Guide Qualité pour des Constructions Durables a été réalisé et sert de référentiel de programmation pour les opérations de construction et de réhabilitation. Ce référentiel exige des performances THPE pour les construction neuves. Pour l'existant, un vadem-mecum de la performance énergétique pour les travaux dans les lycées guide les chargés d'opérations pour la prise en compte des aspects énergétiques dans les projets.

Des diagnostics énergétiques ont été réalisés dans 12 lycées. Ils ont donné lieu à 600 000 euros de travaux choisis parmis les mesures les plus rentables.




Nombre de bâtiment engagés par catégorie jusqu'à aujourd'hui :


Crêche / Jardin d'enfants
Enseignement général
Enseignement professionnel
Administratifs
 
 47
 52
 


Piscine
Gymnase
Social / Culturel
Entrepôt
 
 
 1
 


Dispensaire médical
Centre de secours
Logement collectif
 
 
 


Habitat individuel
Commerce
Restaurant
Industrie
 
 
 
 




Contact :M. Yann BADUEL
Département :Direction des lycées/Patrimoine-Sécurité

Adresse :

9, rue Saint-Pierre LENTIN
FR-45041 ORLEANS
www.regioncentre-valdeloire.fr

<< Retour


 
ENGLISH | DEUTSCH | FRANÇAIS
Vous êtes ici : > Français > Tout savoir sur Display > REJOINDRE DISPLAY
Votre campagne de communication
PREPARER ECHANGER METTRE EN ŒUVRE PROMOUVOIR EVALUER
Tout savoir sur Display
A PROPOS
La Campagne
La DPEB
Les partenaires
Adaptation de Display
Le logiciel
Blog
REJOINDRE DISPLAY
Comment adhérer
Droits d’adhésion
PARTICIPANTS
Participants
Clubs d’utilisateurs
MEDIA
Newsletter
Photos et vidéos
Les médias locaux
Téléchargements
EXEMPLES A SUIVRE
Exemples à suivre
Qu’est-ce que le concours ?
Exemples à suivre
TCA Award 2011
Les gagnants
Posters évolution
Vidéos
www.energy-cities.eu
Coordination de la Campagne : Energy Cities - 2, chemin de Palente - 25000 Besançon
Contacts :
Peter Schilken - Tél. : +49 7661 98 26 14 - Olivier Lagarde - Tél. : +33 3 81 65 37 90

Aide RSS | Contact | Partenaires | Crédits | Mentions légales
Avec le soutien de