Communicate your buildings performances Subscribe to the newsletter
 
 

4.1.2 Correction climatique locale

Comme la consommation énergétique d’un bâtiment dépend des conditions climatiques, et que ces conditions climatiques varient pour une même localité avec les années, les données de consommations doivent être corrigées avec le climat local. Cette correction est nécessaire afin de comparer les consommations d’un bâtiment au fur et à mesure des années.

Pour inclure un facteur de correction climatique dans les calculs, l’énergie finale qui est utilisée pour le chauffage est multipliée par le facteur de correction climatique local [1]. Ainsi la consommation finale totale corrigée correspondant à une source d’énergie est alors multipliée par le facteur DEC ou KEV. Le résultat fourni la consommation d’énergie primaire corrigée.

Par conséquent, le facteur de correction climatique local simule la rigueur hivernale en augmentant la consommation énergétique du bâtiment lorsque l’hiver serait plus doux. (i.e celui-ci est supérieur à 1). Il est nécessaire de moyenner la consommation énergétique du bâtiment en fonction des conditions climatiques, afin de pouvoir comparer l’évolution des consommations sur plusieurs années et également de comparer au sein d’une ville uniquement les performances des bâtiments.

Le facteur de correction climatique local provient de la comparaison entre la moyenne des températures pour l’hiver de l’année de référence et la moyenne pour la période hivernale sur une période fixée par les pays (par exemple 30 ans pour la France, 20 ans pour l’Allemagne). Il est également possible de le calculer à partir des degrés jours : DJ moyen / DJ de l’année de référence.

Concernant le calcul, deux suppositions sont faites pour le cas où vous n’avez pas entré la contribution exacte d’une énergie dans la colonne chauffage (i.e seule la colonne totale est remplie) :
- Dans le cas, où les données dans la colonne totale sont entrées pour l’électricité et pour d’autres énergies ou sources d’énergie (gaz, fuel, charbon, réseau de chaleur, bois), la quantité d’électricité est supposée ne pas servir au chauffage alors que la quantité des autres énergies est supposée être utilisée uniquement pour le chauffage. L’énergie solaire thermique est toujours liée au chauffage de l’eau.
- Si l’électricité et aucune autre énergie ou source d’énergie n’est entrée, 70% de la quantité entrée est supposée être utilisée pour le chauffage. Elle est donc corrigée par le facteur de correction climatique local. Le reste (30%) est considéré être utilisé pour toutes les autres applications.

Notez que la correction climatique mise en place dans l’outil de calcul Display® ne tient pas compte des différences climatiques entre deux zones géographiques différentes.

Néanmoins, il est nécessaire d’appliquer une classification spécifique pour chaque type de bâtiment et zone climatique afin de comparer les bâtiments situés dans des zones climatiques différentes. L’outil de calcul Display® utilise une classification identique pour l’ensemble des villes participantes afin de conserver une classification concise et claire. En appliquant une classification uniforme à l’ensemble des villes, les résultats montrent dans quels types de bâtiments des améliorations peuvent être effectuées.

Si les classifications nationales étaient utilisées, des bâtiments bien classés auparavant pourraient être déclassés plus sévèrement qu’avec cette classification uniforme. Par conséquent le schéma de classification Display® est un schéma dans lequel les classes hautes sont difficilement atteignables.

 
ENGLISH | DEUTSCH | FRANÇAIS | MAGYAR
You are here: > User guide > français > 4 Outil de calcul > 4.1 Conversion de l’énergie finale en énergie primaire et calcul des taux (...) > 4.1.2 Correction climatique locale
Your communication campaign
PREPARE COLLABORATE IMPLEMENT PROMOTE EVALUATE
Display in a nutshell
ABOUT
ABOUT
The Campaign
Partners
The EPBD
Display adaptation
Software
Blog
JOIN DISPLAY
How to participate
Participation fees
Network
PARTICIPANTS
Participants
Users Clubs
Communication tools
Examples to follow
MEDIA
Newsletter
Photos and videos
Media coverage
Methodology
Documentation
Communication download
Downloads
SHINING EXAMPLES
Shining Examples
What is the TCA Award?
Shining Examples
TCA Award Ceremony 2011 - Brussels (BE)
Building statistics poster
Exhibition Gallery
Videos
History
www.energy-cities.eu
Campaign coordination: Energy Cities - 2, chemin de Palente - 25000 Besançon
Contacts: Peter Schilken - Tél. : +49 7661 98 26 14 - Ian Turner - Tél. : +33 3 81 65 37 93

RSS Help | Contact | Partners | Credits | Legal
With the support of