Communicate your buildings performances Subscribe to the newsletter
 
 

Rochefort - France

Rochefort montre la voie à ses citoyens :
des économies faîtes à force de changements techniques concrets
 :

Contexte

La ville de Rochefort, située en Charente-Maritime compte 26 000 habitants. Elle a rejoint Display® en 2004. La commune effectuais déjà un suivi de ses consommations énergétiques mais l’outil Display® a permis une large sensibilisation rendant accessibles à tous et compréhensibles les performances énergétiques et environnementales des bâtiments communaux. Cela a amené la collectivité et ses concitoyens à être plus vigilants, dans l’optique d’économiser de l’énergie et de protéger de l’environnement.


Description du projet

Objectif _ Après une gestion rigoureuse des consommations dues au chauffage, Rochefort s’est engagée pour une consommation rationnelle de l’électricité dans ses bâtiments communaux. La ville s’est donnée les moyens d’une sensibilisation ciblée et dynamique. Couplé à la mise en place de solutions techniques concrètes, Rochefort est définitivement entrée dans une optique d’économies d’énergie et de promotion des énergies renouvelables.

Points clés - Un suivi massif des performances du patrimoine communal

Rochefort a décidé de suivre sur Display® les consommations de la plus grande partie de ses bâtiments communaux, tous types confondus : cela ne représente pas moins d’une quarantaine de bâtiments. Cela leur a notamment permis d’identifier les consommations d’eau anormales.

- Une campagne de sensibilisation ciblée et dynamique

L’affichage du poster à déjà été réalisé dans douze écoles et il se poursuivra par la suite sur d’autres bâtiments.
Rochefort a établi comme point clef la sensibilisation à l’énergie dans les écoles. En passant par les élèves, le but est de responsabiliser les acteurs de demain qui subiront les effets de la pollution et du changement climatique.

_ Une « chartre des éco-citoyens » est signée par l’enseignant et les élèves où ils définissent ensemble les gestes simples qu’ils souhaitent appliquer et proposent des solutions techniques.
Par ailleurs, dans le cadre de l’opération MDE (Maîtrise de la Demande d’Electricité), une sensibilisation dynamique et interactive des usagers des bâtiments communaux a été organisée. Cette opération dénommée Tilt planifie des actions, des réunions avec et les partenaires, permet de distribuer des affichettes, des mémos et stickers, et de publier un dossier de presse et une lettre d’info « Watt’s News ». De plus, des visites dans les différents services sont organisées pour diagnostiquer les possibilités d’économie d’énergie.

-
Des changements techniques remarquables

Plusieurs bâtiments obtiennent de particulièrement bons résultats lors du classement Display® sur les performances énergétiques et environnementales, grâce à la mise en œuvre d’actions d’optimisation énergétique.

_ En partenariat avec l’ADEME, la région Poitou-Charentes, et le département de la Charente-Maritime, Rochefort a pris d’importantes initiatives en développant de nouveaux équipements plus performants énergétiquement :

_ Installation de capteurs solaires dans la piscine municipale, pour les besoins en eau chaude sanitaire ainsi que pour l’apport journalier en eau neuve.


Réfection de l’éclairage de 10 écoles (luminaires équipés de ballasts électroniques et gestion d’éclairage)

_ Télégestion de 30 chaufferies : entre 1984 et 1987 41% d’économies ont été réalisées sur les consommations de gaz et 69 % sur celle de fioul, mais de nombreuses séparations de circuits restant à faire et les matériels de régulation étant obsolètes, l’option de la télégestion des chaufferies a été prise pour maintenir le niveau de confort tout en maîtrisant les consommations d’énergie.

_ 35 hectares de lagunage pour la station d’épuration : du fait de la nécessité d’augmenter la capacité de la station d’épuration, la ville à décider de réaliser un bassin de lagunage. C’est la première fois que ce procédé est retenu en France pour une station d’épuration de cette importance (4000 m3 d’eaux usées par jour). Cette technique de traitement permet d’obtenir une très bonne qualité d’eau d’un point de vue bactériologique, avant son rejet dans le fleuve Charente.


Une unité de co-génération a été couplée à la station : le biogaz de fermentation des boues est utilisé pour produire de la chaleur et de l’électricité nécessaire au fonctionnement de la station. Le surplus d’électricité est envoyé sur le réseau. Remarque : le co-générateur est arrêté d’avril à octobre, le coût du kWh EDF étant inférieur au coût de production mais il sert en cas de coupure du réseau EDF.


La chaufferie à bois de 700 kW entièrement automatisée du centre horticole sera doublée en 2007 pour réaliser un réseau e chaleur.


Installation de 50 m² de capteurs solaires dans un camping, pour les besoins en eau chaude sanitaire.


> Des panneaux photovoltaïques installés comme brise soleil ou comme membrane d’étanchéité sont projetés en 2007 sur 3 écoles. La puissance prévue est de 100 kW crête.

Raisons du choix de cet exemple à suivre Dans le cas de Rochefort, la réalisation de changements techniques a permis à la ville de réaliser des économies d’énergie concrètes qui pourront êtres visualisées lors de l’affichage des prochains posters Display®.
De plus, la créativité dont elle fait preuve dans sa campagne de sensibilisation des usagers des bâtiments communaux et des élèves des écoles, en fait une ville exemplaire.

Coûts & Bénéfices

- Budget électricité de l’opération MDE : 350 000 €
> l’objectif est de réduire de 30 % les consommations d’électricité des différents bâtiments.
- Investissement panneaux solaires thermiques du camping : 36 352 €
> économie annuelle sur la facture gaz : 1400 €
- Investissement panneaux solaires thermiques de la piscine : 32 438 €
> économie annuelle sur facture gaz : 1500 €
- Investissement télégestion des chaufferies : 284 470 €
> économies attendues par an : 24% = 30 000 €
- Economies réalisées par an pour la station d’épuration par lagunage : 197 500 kWh soit 15 693 €. La technique de lagunage n’est pas à l’investissement plus coûteuse qu’un autre procédé, à prix raisonnable du foncier et d’un terrain naturellement imperméable.
- Investissement chaufferie bois du centre horticole : 284 470 €
> économies attendues par an : 12 000 €
- Installation de co-génération à la station de lagunage : 100 539 €
> Economies réalisée par an : 10 000 €

Précisions sur le partenariat

Partenaires & rôle Les acteurs ayant supporté et financé les projets de la Ville de Rochefort sont :
L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’énergie)
La Région Poitou-Charentes
Le Département de Charente-Maritime
EDF

Pour en savoir plus

Nom de l’organisation Ville de Rochefort
Contact André Bastier
Téléphone 04 76 00 19 09
Email andre.bastier@ville-rochefort.fr
Site Internet www.ville-rochefort.fr

 
ENGLISH | DEUTSCH | FRANÇAIS | MAGYAR
You are here: > Français > Exemples à suivre > France > Rochefort > Rochefort montre la voie à ses citoyens : des économies faîtes à force de (...) > Français
Your communication campaign
PREPARE COLLABORATE IMPLEMENT PROMOTE EVALUATE
Display in a nutshell
ABOUT
ABOUT
The Campaign
Partners
The EPBD
Display adaptation
Software
Blog
JOIN DISPLAY
How to participate
Participation fees
Network
PARTICIPANTS
Participants
Users Clubs
Communication tools
Examples to follow
MEDIA
Newsletter
Photos and videos
Media coverage
Methodology
Documentation
Communication download
Downloads
SHINING EXAMPLES
Shining Examples
What is the TCA Award?
Shining Examples
TCA Award Ceremony 2011 - Brussels (BE)
Building statistics poster
Exhibition Gallery
Videos
History
www.energy-cities.eu
Campaign coordination: Energy Cities - 2, chemin de Palente - 25000 Besançon
Contacts:
Peter Schilken - Tél. : +49 7661 98 26 14 - Olivier Lagarde - Tél. : +33 3 81 65 37 90

RSS Help | Contact | Partners | Credits | Legal
With the support of